Accéder au contenu principal

Séparation et divorce

Finances personnelles : 9 choses à faire en cas de rupture

La rupture engendre souvent des changements pouvant apporter leur lot d’incertitude et de stress, notamment quand il s’agit de l’état de ses finances personnelles. Voici quelques conseils pour une transition réussie.

1. Faire votre bilan financier et votre budget

Dresser un bilan de votre situation financière personnelle et faire un nouveau budget tenant compte de votre nouvelle réalité vous permettra de mieux anticiper l’avenir et de faire des projets plus réalistes.

Les Associations coopératives d’économie familiale (ACEF) peuvent vous aider dans cette tâche. Pour une liste des ACEF par région, consultez notre carte des ressources.

Le saviez-vous ?

Des aides gouvernementales existent pour permettre à certaines personnes de pallier les difficultés financières auxquelles elles font face. Dans certains cas, il est également possible d’obtenir une aide financière de son ex.

En apprendre plus

Comment faire un budget (ACEF Basses-Laurentides)

Outils

Planificateur budgétaire (Gouvernement du Canada)

Outils

Bilan financier (Autorité des marchés financiers)

7. Communiquez avec vos assureurs

Plusieurs modifications à vos différents contrats d’assurance s’imposent après une rupture.

L’un d’entre vous ne sera plus couvert par l’assurance collective que l’autre détient auprès de son employeur une fois que l’assureur aura été informé de votre rupture.

Si c’est votre cas, vous devez faire les démarches nécessaires pour souscrire à l’assurance collective de votre propre employeur ou au régime public d’assurance médicaments (RAMQ).

En apprendre plus

Séparation ou divorce (Régie de l’assurance maladie)

En apprendre plus

M’inscrire au régime public d’assurance médicaments ou m’en désinscrire (Régie de l’assurance maladie)

Renseignez-vous auprès de votre assureur afin de connaître vos droits et les démarches à entreprendre si vous souhaitez modifier le bénéficiaire de votre assurance vie.

Si vous déménagez, vous devez mettre fin à votre contrat d’assurance habitation et pouvez chacun en conclure un autre pour votre nouvelle résidence.

Si un seul d’entre vous quitte le domicile, il est préférable d’aviser votre assureur de votre nouvelle situation familiale.

Si vous ne partagez plus l’usage de vos véhicules automobiles, vous pouvez modifier la liste des conducteurs principaux ou occasionnels de chaque véhicule auprès de votre assureur. Cela peut influer sur le montant de la prime d’assurance.

8. Mettre à jour votre testament

Mettre à jour son testament est toujours judicieux après un événement majeur comme une rupture. Cela permet de vous assurer qu’il reflète votre nouvelle réalité.

À noter

Si vous êtes mariés, il est possible que votre divorce ait pour effet de modifier automatiquement certaines clauses de votre testament. Consultez un avocat ou un notaire pour savoir si c’est votre cas.

En apprendre plusModifier un testament (Éducaloi)

En apprendre plusModifier un testament (Justice Québec)

Ressources

Vous cherchez un avocat, un psychologue, un notaire ou un médiateur ?

Trouvez une ressource

Mise en garde

L’information présentée sur cette page ne constitue pas un avis ou un conseil juridique. Nous vous indiquons ce que dit la loi au Québec de manière générale. Pour obtenir un avis ou un conseil juridique concernant votre situation personnelle, consultez un professionnel du droit.

Bientôt disponible sur JuridiQC

Un outil simple pour vous aider à entamer vos démarches pour un divorce conjoint

JuridiQC vous accompagnera, étape par étape, pour simplifier vos démarches. Restez à l’affût et suivez-nous sur les réseaux sociaux.

Vous vivez une situation de violence conjugale ?

Obtenez de l'aide