Accéder au contenu principal

Vous vivez une situation de violence conjugale ou de violence sexuelle ?

Séparation et divorce

Se préparer à la médiation familiale

La médiation familiale est un processus informel qui demande peu de préparation puisque le médiateur est là pour vous accompagner à chaque étape. Voici tout de même quelques suggestions de choses à faire avant votre première séance pour faciliter les échanges et la recherche de solutions.

Informez-vous sur la médiation

Il s’agit de votre première expérience de médiation ? Informez-vous sur le processus de médiation afin de comprendre ce à quoi vous vous engagez en y participant.

Si vous avez des questions, contactez votre médiateur à l’avance ou notez vos questions pour les lui poser lors de la première rencontre.

Connaissez-vous le service service Info-Séparation ?

Info-Séparation est un service gratuit offert par les Centres de justice de proximité qui vous permet de vous informer sur le processus de médiation et de rencontrer un avocat ou un notaire pour obtenir de l’information juridique en lien avec votre situation personnelle.

En apprendre plus

Info-Séparation (Centres de justice de proximité)

Faites une liste des sujets à aborder

Certains sujets seront inévitablement abordés lors de la médiation.

Par exemple, si vous avez des enfants, le calendrier parental (l’horaire de garde) et le calcul de la pension alimentaire pour enfants en feront assurément partie.

Il sera également question du partage de vos biens et de vos dettes. Ainsi, si vous êtes mariés, le médiateur abordera la question du partage du patrimoine familial et de la dissolution du régime matrimonial. Si vous êtes conjoint de fait, vous pourrez vous exprimer sur le partage des biens et des dettes en commun.

Si vous pensez que d’autres sujets devraient être abordés (ex. : l’éducation des enfants, la coparentalité, une pension alimentaire pour ex-époux, le partage d’une entreprise commune, etc.), notez-les et parlez-en à votre médiateur lors de la première rencontre. Il pourra ainsi les ajouter à l’ordre du jour.

Pensez aux décisions concernant vos enfants (si vous en avez)

Pendant la médiation, vous et votre ex devrez prendre plusieurs décisions importantes concernant vos enfants.

Pour vous préparer à ces discussions, vous pouvez réfléchir à ce que vous souhaitez pour vos enfants et à ce qui est réaliste dans votre situation.

Pensez par exemple aux sujets suivants :

  • Les différents calendriers parentaux envisageables,
  • La répartition de certaines tâches (ex. : prise de rendez-vous médicaux, inscription aux activités de loisirs, achat des vêtements d’hiver, etc.),
  • Les moyens de communication à privilégier pour partager de l’information concernant les enfants.

Faites des listes de vos actifs, de vos dettes et de vos dépenses

La séparation et le divorce impliquent beaucoup d’enjeux financiers, par exemple le partage des biens et des dettes, la pension alimentaire pour enfants ou pour ex-époux, etc.

Afin de pouvoir entamer les discussions avec les bonnes informations en main, il peut être utile de dresser un état de votre situation financière.

Voici trois documents que vous pouvez préparer en prévision de la médiation :

  • Un inventaire de vos actifs (ex. : biens, comptes bancaires, placements, etc.) et de vos dettes (ex. : cartes de crédit, hypothèques, prêts personnels, etc.)
    En apprendre plus Bilan financier (Autorité des marchés financiers)
  • Une liste des dépenses liées aux enfants (frais de garde, frais de scolarités, loisirs, etc.,
  • Un budget (liste de vos revenus et dépenses)
    En apprendre plus Planificateur budgétaire (Gouvernement du Canada)

Pour vous aider à évaluer vos besoins financiers actuels ou futurs, n’hésitez pas à consulter un conseiller financier, un comptable ou un actuaire.

Rassemblez les documents nécessaires

Les médiateurs demandent parfois aux participants d’apporter certains documents dès la première séance. Si c’est le cas, votre médiateur vous précisera quels documents vous devrez avoir en main.

Ne tardez pas à réunir ces documents, puisque les délais pour les obtenir peuvent parfois être longs.

Soyez prêt à discuter

Pour que la médiation soit un succès, vous devez vous présenter aux séances avec un esprit ouvert et prêt à discuter avec votre ex afin de trouver des solutions ensemble.

Voici quelques conseils à garder en tête pendant les séances :

  • Évitez de blâmer l’autre : travaillez sur des solutions et non sur les conflits passés,
  • Pratiquez l’écoute active : évitez de réfléchir à votre prochaine intervention lorsque vous écoutez l’autre
  • Mettez-vous à la place de l’autre : essayez de comprendre ses valeurs, ses intérêts, ses besoins et ses émotions.

Soyez à l’écoute de vos émotions

Il est important de ne pas négliger la dimension émotionnelle que peut comporter la médiation.

Ainsi, être dans la même pièce que son ex et discuter de sujets parfois sensibles tout en vivant le deuil de la séparation peut être difficile.

Pour vous aider à vous y préparer, n’hésitez pas à en parler à un professionnel comme un psychologue.

Rappelez-vous aussi que, si l’émotion est trop forte pendant la séance de médiation, vous avez le droit de demander une pause ou d’interrompre le processus.

Ressources

Vous cherchez un avocat, un notaire, un médiateur ou un psychologue ?

Trouvez un professionnel

Mise en garde

L’information présentée sur cette page ne constitue pas un avis ou un conseil juridique. Nous vous indiquons ce que dit la loi au Québec de manière générale. Pour obtenir un avis ou un conseil juridique concernant votre situation personnelle, consultez un professionnel du droit.