Ignorer et accéder à l'information générale

Vous vivez une situation de violence conjugale ou de violence sexuelle ?

Activez les témoins pour avoir une meilleure expérience.

Séparation et divorce

Comment changer d’avocat ?

Au cours de vos procédures, vous avez le droit de changer d’avocat, et ce, que ce soit parce que vous n’êtes pas satisfait de ses services ou parce qu’il n’est plus en mesure de vous représenter. Voici les différentes étapes à suivre afin d’officialiser ce changement ainsi que certaines questions à vous poser pour prendre une décision éclairée.

1) Trouver un nouvel avocat

Avant de mettre fin à la relation avec votre avocat actuel, il peut être préférable d’entreprendre les démarches pour en trouver un autre. En effet, il est parfois difficile de trouver un avocat prêt à reprendre un dossier. Si vous ne voulez pas agir seul à la Cour, mieux vaut donc commencer par cette étape.

Si vous êtes en bons termes avec votre avocat actuel, n’hésitez pas à lui demander de l’aide pour en trouver un nouveau. Il pourra peut-être vous recommander un collègue, ce qui simplifiera votre recherche.

Les questions à se poser avant de changer d’avocat

Si vous hésitez à changer d’avocat, il peut être bon de vous poser certaines questions sur votre situation et votre dossier afin de prendre une décision éclairée.

Si vous ne bénéficiez pas de l’aide juridique, changer d’avocat occasionne des frais supplémentaires. Votre nouvel avocat devra vous facturer pour des tâches liées au changement. Par exemple, il devra :

  • vous rencontrer,
  • prendre connaissance de votre dossier et l’analyser,
  • entreprendre des démarches pour officialiser le changement d’avocat.

Si c’est le cas, un juge doit autoriser votre avocat à cesser de vous représenter, et ce, même si vous en avez trouvé un autre. Il s’agit d’une étape additionnelle qui engendre des coûts et dont le résultat n’est pas garanti.

Aussi, plus la date de votre audience finale sera proche, plus il sera difficile de trouver un avocat disponible pour vous représenter en urgence. Vous aurez également moins de temps pour vous préparer. Une démarche à la Cour peut être effectuée pour demander à un juge de reporter la date de l’audience , mais ce dernier peut toutefois refuser de le faire.

Si ce n’est pas le cas, n’hésitez pas a lui en faire part. Il pourrait vous proposer des solutions, comme changer la fréquence de vos communications ou revoir son mode de facturation. Vous n’auriez alors plus besoin de changer d’avocat.

MISE EN GARDE

L’information présentée sur cette page ne constitue pas un avis ou un conseil juridique. Nous vous indiquons ce que dit la loi au Québec de manière générale. Pour obtenir un avis ou un conseil juridique concernant votre situation personnelle, consultez un professionnel du droit.

Nouveau sur JuridiQC !

L'outil d’aide au divorce conjoint

Gratuit et simple d'utilisation, l'outil d'aide au divorce conjoint de JuridiQC accompagne les couples mariés, sans enfants nés de leur union, à constituer eux-mêmes leur dossier de divorce conjoint. De la préparation des documents à leur dépôt au palais de justice, nous vous guidons étape par étape.