Accéder au contenu principal

Vous vivez une situation de violence conjugale ou de violence sexuelle ?

Appel à témoignages pour les balados JuridiQC : partagez votre histoire !

Séparation et divorce

Vrai ou faux sur la médiation familiale

Certains mythes demeurent sur la médiation familiale.
Saurez-vous démêler le vrai du faux ?

Citation

Le médiateur va essayer de nous réconcilier, mon ex et moi

FAUX. La médiation n’est pas une thérapie de couple. Le médiateur vous aide à dialoguer, à explorer des solutions et à parvenir à une entente mutuellement satisfaisante pour réduire les conséquences négatives de votre rupture sur vous, vos enfants ou vos biens.

Pour en apprendre plus sur les objectifs de la médiation et son déroulement, consultez notre page Les étapes de la médiation familiale.

Citation

Si je vais en médiation, je ne pourrais plus faire appel au tribunal pour résoudre mon différend avec mon ex

FAUX. Vous conservez votre droit d’agir en justice même si vous êtes allés en médiation. La médiation familiale et le tribunal sont deux modes de règlement des conflits qui demeurent disponibles à tout moment, quelle que soit l’étape à laquelle vous vous trouvez.

Pour vérifier s’il est avantageux pour vous de recourir à la médiation, consultez notre page La médiation familiale est-elle faite pour vous ?.

Citation

Les couples sans enfant peuvent bénéficier d’heures de médiation gratuites

VRAI. Des heures gratuites de médiation sont offertes à tous les couples, mariés ou non, avec ou sans enfants.

Le programme du ministère de la Justice du Québec vous offre jusqu’à 5 heures de médiation si vous avez des enfants et jusqu’à 3 heures si vous n’en avez pas. Au-delà, le tarif horaire réglementé de 110 $, taxes en sus, s’applique.

Pour plus de détails, consultez notre page La médiation, combien ça coûte ?.

Citation

Proposer la médiation à mon ex, c’est reconnaître ma part de torts

FAUX. La médiation ne se préoccupe pas de ce que vous ou votre ex avez fait ou non, mais plutôt de ce que vous pouvez faire pour surmonter vos différends.

Loin d’être un aveu de faiblesse, proposer la médiation démontre votre bonne foi et votre intention d’instaurer un climat de collaboration dans votre intérêt ou celui de vos enfants.

Consultez notre page Comment inviter son ex à aller en médiation ? pour découvrir 5 conseils afin d’aborder le sujet.

Citation

Je peux consulter un avocat durant le processus de médiation

VRAI. Tout au long du processus de médiation, vous pouvez faire appel à un avocat ou à un notaire pour obtenir un avis juridique sur votre situation personnelle et vous assurer que les ententes conclues respectent vos droits.

Ces consultations doivent toutefois avoir lieu en dehors des séances de médiation, les avocats ou tout autre expert n’étant pas autorisés à y assister.

Il est aussi possible de faire appel à d’autres experts, comme un conseiller financier, un actuaire ou un évaluateur agréé, selon la nature du différend à régler.

Citation

Mon ex est obligé de respecter ce qui a été convenu en médiation

ÇA DÉPEND. Si vous prenez les mesures nécessaires après la médiation, ce dont vous avez convenu avec votre ex peut vous engager tous les deux.

Pour en savoir plus, consultez notre page Que faire avec le résumé des ententes conclues en médiation familiale ?.

Citation

Je peux refuser d’aller en médiation

VRAI. Aucun de vous n’est obligé de participer à un processus de médiation ou de le poursuivre contre sa volonté.

Les couples qui se séparent sont toutefois encouragés à résoudre leurs conflits en dehors des tribunaux lorsque la situation s’y prête.

Consultez notre page La médiation est-elle faite pour vous ? pour savoir si ce processus de règlement des différends peut répondre à vos besoins.

Citation

Le médiateur va m’obliger à signer une entente

FAUX. Le médiateur ne peut en aucun cas vous obliger à conclure une entente. Il a toutefois le pouvoir de suspendre ou de mettre fin à la médiation s’il estime que c’est nécessaire.

Pour en apprendre plus sur le rôle du médiateur et le déroulement de la médiation familiale, consultez nos pages La médiation familiale, comment ça marche ? et Les étapes de la médiation familiale.

Citation

Deux médiateurs peuvent être présents lors des séances de médiation

VRAI. C’est ce qu’on appelle la comédiation et ce n’est possible qu’avec votre accord et celui de votre ex. Attention, cela ne signifie pas que vous avez chacun un médiateur.

L’objectif est d’enrichir le processus de médiation en étant guidé par des médiateurs qui ont des expertises ou des approches complémentaires.

Vous et votre ex pourriez, par exemple, vouloir combiner l’expertise juridique d’une avocate-médiatrice avec l’expertise psychosociale d’un travailleur social-médiateur.

Retrouvez nos conseils pour faire un choix adapté à vos besoins en consultant notre page Les clés pour choisir son médiateur familial.

Mise en garde

L’information présentée sur cette page ne constitue pas un avis ou un conseil juridique. Nous vous indiquons ce que dit la loi au Québec de manière générale. Pour obtenir un avis ou un conseil juridique concernant votre situation personnelle, consultez un avocat ou un notaire.